« Regardez mon sac, vous saurez qui je suis »

« Morceau de luxe à portée de main, emblème de prestige et de gloire, symbole de pouvoir et de sé duction, le sac n’en demeure pas moins ce « réceptacle de vanités et de névroses », ce « kit de survie » auquel la femme ne consent qu’à grand peine à se séparer. N’est-il pas, à sa manière, une petite « architecture nomade », une « maison sublimée »? « Folle-Ce qu’une femme croit qu’elle va devenir si elle ne retrouve pas son sac », résumait, non sans humour, Pierre Daninos dans son roman le Jacassin. »

Extrait de SACS, Bérénice GEOFFROY-SCHNEITER, ASSOULINE

Aujourd’hui je ne vous propose pas de peinture de sacs, ni de vous montrer ma collection de sacs mais plutôt une intrusion à l’intérieur de cette « maison sublimée »

Depuis que ma copine Anne m’a offert une pochette VIP je ne sépare jamais de:

-l’Hémoclar,

- pansements et antiseptique,

- paquet de mouchoirs en papier,

-mon kit de couture,

- mon mini déo,

- ma palette qu’aquarelle,

- du papier,

- mes pinceaux à recharge d’eau.

0011.jpg

 

J’ai découvert il y quelques mois ces pinceaux à recharge d’eau et c’est une révélation:

0031.jpg

Extremement pratiques, ils permettent de sortir sa palette n’importe où et sans danger. Les enfants peuvent maintenant faire de la peinture dans la voiture, et moi faire mes débuts à l’encre pour le dessin de modèle vivant sur les bancs des beaux arts!

0032.jpg0022.jpg

Un investissement minimum ( ~ 8€) à toujours coupler avec un morceau de mouchoir en papier ou d’essuie tout, (cela permet d’essuyer les poils avant de changer de couleur).

Cet équipement me suit donc partout et me permet au grès de mon emploi du temps de finir quelque chose de déjà entamé,

004.jpg

ou de croquer une ambiance ou les enfants au parc.

0021.jpg

005.jpg

 


Un commentaire

  1. collection de sacs dit :

    J’aime surtout les tableaux en grisalle!

Répondre

DARK SIDES |
Les Secrets de LalouMi |
BLOG-TROTTEURS / Les lycé... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | PHILOPARTAGE
| Baptiste Bystricky
| AMH ARTISANAT