Crayon 2b versus Fusain

Depuis quelques temps je rends compte que je patatauge dans la gadoue quand je veux peindre des personnages. J’avais donc pris des cours intensifs de modèles vivants cet été et cela m’a fait un bien fou. J’ai donc décidé de re-signer pour une année. 

J’ai donc repris le chemin de l’ ENSBA pour mes cours du vendredi après midi avec Laurent Okroglic. Il est très pédagogue et extrêmement encourageant. C’est très agréable quand le prof vous dit que c’est bien , ou que, là, votre dessin il ne faut surtout pas y toucher! Bon en fait après coup je me suis rendu compte qu’il pouvait aussi le dire à d’autres étudiants qui faisaient des choses complètement différentes. Hum peut être pas si facile que ça finalement d’animer un atelier (c’est un de mes doux rêves que je caresse au plus profond de moi).

Puis mardi, j’ai fait mon entrée aux Ateliers des Beaux Arts de Paris, section dessin, avec Patrick Planchet. Là après une séance de modèle vivant sans aucun commentaire, le prof est venu hier me voir et déjà m’a demandé de passer au fusain et de ranger mon crayon 2B dans ma trousse, entre autre!

Bon, je vous montre deux illustrations pour vous donner une idée: la première au crayon avant commentaire puis la dernière en 30 minutes de pause.

ateliersbeauxartssemaine1003.jpg

ateliersbeauxartssemaine1002.jpg

Il veut que je libère mon geste et que j’y mette de ma personnalité! Aie! Pas si facile moi qui suis encore attachée à vouloir représenté au mieux ce que je vois!

Finalement quand les enfants font des dessins ils doivent avoir cette démarche innée de dessiner avec leur personnalité.  par exemple Alma (grande section, fille de ma vie sans moi ) n’a pas chercher à reproduire le réeel elle m’a juste dessiné une poupée japonaise, rien que pour moi!

Mais je partage:

ateliersbeauxartssemaine1004.jpg

Dans quelques temps je vous montrerai ce que ma fille (8 ans et demi) et une de ses copines sont entrain de nous concoter: ni plus ni moins qu’un livre écrit par l’une et illustré par l’autre! Patience…


Archive pour septembre, 2010

SWAP de rentrée

Il y a quelques temps j’ai découvert le blog d’une nana apparemment plein d’énergie qui ose et qui, du coup, créer des choses sympas; qui donne envie de refaire les chambres de la maison ou de partir en balade gastronomique dans Paris: ciloubidouille

Elle propose de temps en temps des SWAP: échange d’idées pour les novices comme moi du monde des bloggueurs créa-bidouilleurs.

Me voilà donc engagée sur ma seule volonté à participer à ce swap, ce que je fais mais à la bourre!

Voilà ce que je me suis concocté pour ma propre rentrée artistique! Comme par hasard, dans un grand jour de cuisine j’ai oublié mon sac de poivron sur mon précédent porte pinceaux! SIC!

 portepinceau1.jpg

Le voici tout taché et comme de toute façon il n’était pas ultra-pratique me voilà obligée de le changer. Je stocke donc mes pinceaux dans mon coin atelier (merci MUJI pour les casiers emboîtables).

portepinceau2.jpg

Puis je pars à la recherche du matériaux le plus adéquat dans mon humble demeure…finalement j’opte pour un linge de change fourni à l’époque par un fournisseur de lait en poudre pour bébé.

 portepinceau001.jpgportepinceau002.jpg

Cela a un avantage énorme d’un côté plastifié, de l’autre en éponge, il me permettra de transporter mes pinceaux propres mais encore humides sans en mettre partout dans mon sac.

 

Après expérience du premier porte pinceaux je sais qu’il me faut un rabat pour que si je veux les ranger droits, ce qui prend moins de place) je ne les perde pas au fond de mon sac. Donc je reste dans la récup et reconversion de matériel de puériculture et je prends un lange qui me servira pour les poches.

 Et voilà le travail!

portepinceau004.jpg

Les évènements de cette rentrée pour l’art contemporain

Il ne sagira pas ici d’une liste exhaustive mais je tenterai de vous informer des émissions ou des expositions à voir, à écouter.

Commençons par France culture et la très bonne émission de Raphaël Enthoven LES NOUVEAUX CHEMINS DE LA CONNAISSANCE. Cette semaine il réalise une série d’émissions intitulée : « L’art contemporain ». Vous pouvez télécharger les émissions déjà passée sur le site de France Culture: http://www.franceculture.com/emission-les-nouveaux-chemins-de-la-connaissance-l-art-contemporain-15-le-regard-du-spectateur-2010-

 

A noter ensuite le week-end prochain le PARCOURS ART CONTEMPORAIN DES ARCHES à ISSY LES MOULINEAUX. Pour tout renseignement rendez vous sur cette page:

http://www.paris-art.com/evenement-culturel/parcours-d-art-contemporain-des-arches/renonciat-christian-fabian-philippe/2804.html#haut

Bonnes promenades!

Héritage

De mon grand-père maternel, j’ai hérité mon côté artiste. Lui même était violoniste et tout les jours, sans relâche, il s’entraînait. Cela lui aura permis de s’échapper des horreurs de la guerre par la musique et il a notamment donné de nombreux concerts au Vietnam pendant la guerre.

Il m’a toujours conseillé de ne pas abandonner ni le dessin ni la peinture; de même que chaque jour il passait au moins une heure à faire sa gymnastique pour maintenir son corps. Aujourd’hui chaque fois que j’entends du violon mon oreille se dresse, mon coeur écoute!

Il m’a transmis, notamment, un opuscule écrit en 1938, intitulé « QU’EST-CE QUE L’ART? Son rôle pratique« , écrit par Charles Hertrich aux Editions des Flambeaux, Oeuvre de renaissance spirituelle.

Etonnant de lire ce qui a été écrit entre 2 guerres sur la « mission » des Flambeaux: « Plus que jamais nous avons besoin de venir ranimer notre flamme à celle des « Flambeaux de l’Esprit », héros de la science, de la philosophie, des lettres et des Arts…Plus que jamais nous avons besoin de revenir avec eux, par eux, au culte de l’idéel, sous toutes des formes, le Vrai, le Beau, le Bien. »

Nous aussi aujourd’hui, dans cette société de consommation qui est la notre où tout va toujours de plus en plus vite, où nous devons être de plus en plus performant, nous avons besoin de nous tourner vers ces valeurs.

Avec cette rentrée scolaire, nous avons eu droit, en tant que parisiens, au parcours du combattant pour les inscriptions aux activités extra scolaires: réveil très matinal d’un gentil voisin qui est allé faire la queue à 9h devant la piscine pour « réserver » une place pour que nos chères têtes blondes puissent passer leur test avant même que nous remplissions les formulaires d’inscription! Puis à 10h c’est la course dans les vestiaires pour que nos enfants soient les premiers en maillots de bain sur le bord de la piscine avec des parents hurlant à leur progéniture « Vas y dépêches toi! Tu dois être le premier, Surtout ne te laisse pas passer devant! » Non mais STOP quelles valeurs leurs transmettons nous dans ces instants?

Donc oui nous ne sommes plus à la veille d’une grande guerre mondiale, du moins je l’espère, mais nous devons nous interroger sur des valeurs fondamentales et arrêter de chercher le bonheur dans des satisfactions matérielles, dans la vanité et l’ambition.

Je vous invite donc à prendre le temps de réfléchir au bonheur que peut vous procurer l’Art. Le bonheur, l’Art « le procure à ceux qui sont capables de le sentir et de le comprendre, à ceux qui l’aiment avec ardeur et s’enthousiasme pour ses créations; mais à ceux-là seulement, car sans chaleur de coeur et sans admiration fervente, on reste fermé au monde de l’Art ».

Prenez donc le temps d’écouter une belle musique, de regarder un beau tableau ou un beau spectacle et laisser monter en vous cette sensation d’exister pleinement, cette sensation du bonheur.

Et si le coeur vous en dit, partagez avec moi ces instants en me faisant part de ce que vous aurez choisi de regarder ou d’écouter.

 

« Ma femme m’a montré ce que tu fais. Mais dans quel sens il faut le regarder?! »

terre3002.jpg

L’art reste très subjectif, je ne prétends pas faire de l’art mais essayer de faire passer des émotions au travers de mon travail de création, un peu à l’instar de l’Action Painting.

Moi aussi je fais ma rentrée, suivant le rythme des écoliers. Si il y a quelques mois j’avais jeté mon dévolu sur les parapluies, j’abonne aujourd’hui momentanément cette icône.

 

Je me suis décidée pour un travail sur « La terre – Morceaux Choisis »!

Vaste sujet, qui  peut donner lieu à de nombreuses interprétations. Je bouillonne.

Bien évidemment je ne suis ni la première ni la dernière qui travaillera sur ce sujet! A voir par exemple « un trône fait à partir de la terre, alvéolée et légère, d’une termitière africaine; réalisée par François Azambourg pour Poltrona Frau (www.poltronafrau.com).

Pour ma dernière réalisation je me suis fixée comme contrainte d’utiliser une palette réduite de 7 couleurs: Gris de Payne, Terre d’ombre brulée, Jaune de Naples, Rouge de Mars, Rouge de cadium, Terre de Sienne Naturelle, Blanc de Titane.

Au fur et à mesure de mon travail, je note sur un schéma mes constructions, compositions, expérimentations. Chaque nouveau morceau est un nouveau voyage où le geste pictural et les couleurs m’emmènent vers d’autres sentiments, sensations.

DARK SIDES |
Les Secrets de LalouMi |
BLOG-TROTTEURS / Les lycé... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | PHILOPARTAGE
| Baptiste Bystricky
| AMH ARTISANAT