Drawing project

Drawing project dans Dessins 2012-02-07-12.53.47-12-e1328644438967

Comment se préparer à une séance de dessin? Le pianiste fait ses gammes, le sportif fait des échauffements. Et vous, comment abordez vous une séance de dessin ou de peinture?

Il y a quelques temps j’ai découvert ce livre à la librairie de Beaubourg et honnêtement j’adore. Il permet à la fois de pratiquer son anglais et de progresser en dessin!

Certains jours, à l’atelier, on commence par des poses de 2 ou 3 minutes dans le but de saisir la mise en place du modèle. J’aime bien ces séances, elles « décrassent », libèrent le geste.

« Comment pourais m’entrainer? » Réponse du maître « Ne penses à rien, n’anticipes pas. Et dessines, dessines, dessines »

Nulla dies sin linea

Cetaines poses m’inspirent plus que d’autres. J’observe le modèle. Je sens l’ambiance de l’atelier, l’humeur du jour, ce que je crois percevoir du modèle. Certains jours la musique monte en moi. Aujourd’hui refrain « Les japonais ont avec la mort encore un drôle de rapport ».

Je commence, je trace,trait après trait, je place le modèle. Puis je monte les gris, les noirs, pour faire apparaitre la lumière; l’atmosphère.

« Parfois, il faut savoir abandonner, surtout quand la mise en page n’est pas bonne dès le départ » dit le maître.

Oui mais voilà je suis entêtée. Puisqu’il est foutu je déstructure, je casse, je noircis et peu à peu apparait ce spectre noir!

Oui je n’ai pas su abandonner, mais que m’importe c’étais ma vision du monde à cet instant.

Et vous, quelle a été votre vision du monde aujourd’hui?

Comment vous préparez vous avant de vous lancer dasn un nouveau dessin, une nouvelle toile?


Archive pour 7 février, 2012

Drawing project

Drawing project dans Dessins 2012-02-07-12.53.47-12-e1328644438967

Comment se préparer à une séance de dessin? Le pianiste fait ses gammes, le sportif fait des échauffements. Et vous, comment abordez vous une séance de dessin ou de peinture?

Il y a quelques temps j’ai découvert ce livre à la librairie de Beaubourg et honnêtement j’adore. Il permet à la fois de pratiquer son anglais et de progresser en dessin!

Certains jours, à l’atelier, on commence par des poses de 2 ou 3 minutes dans le but de saisir la mise en place du modèle. J’aime bien ces séances, elles « décrassent », libèrent le geste.

« Comment pourais m’entrainer? » Réponse du maître « Ne penses à rien, n’anticipes pas. Et dessines, dessines, dessines »

Nulla dies sin linea

Cetaines poses m’inspirent plus que d’autres. J’observe le modèle. Je sens l’ambiance de l’atelier, l’humeur du jour, ce que je crois percevoir du modèle. Certains jours la musique monte en moi. Aujourd’hui refrain « Les japonais ont avec la mort encore un drôle de rapport ».

Je commence, je trace,trait après trait, je place le modèle. Puis je monte les gris, les noirs, pour faire apparaitre la lumière; l’atmosphère.

« Parfois, il faut savoir abandonner, surtout quand la mise en page n’est pas bonne dès le départ » dit le maître.

Oui mais voilà je suis entêtée. Puisqu’il est foutu je déstructure, je casse, je noircis et peu à peu apparait ce spectre noir!

Oui je n’ai pas su abandonner, mais que m’importe c’étais ma vision du monde à cet instant.

Et vous, quelle a été votre vision du monde aujourd’hui?

Comment vous préparez vous avant de vous lancer dasn un nouveau dessin, une nouvelle toile?

DARK SIDES |
Les Secrets de LalouMi |
BLOG-TROTTEURS / Les lycé... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | PHILOPARTAGE
| Baptiste Bystricky
| AMH ARTISANAT